< Retour au sommaire

Que dire à une victime – Numéros utiles

Le premier réflexe, lorsque quelqu’un·e vous confie des violences, c’est de se mettre en mode « solutions ». D’essayer tout de suite de trouver un moyen d’aider en rompant le cycle de la violence. Résultat, on va avoir tendance à poser plein de questions et à donner plein de conseils. Sans prendre le temps de vérifier comment va l’autre.

Si on vous confie des violences, la première chose à faire est de respirer. Un grand coup. Parce que c’est douloureux, des violences. Et que si on ne prend pas son temps, on peut passer à côté de l’essentiel.

L’essentiel, lorsqu’une personne vient vous voir, c’est d’abord de démonter, un par un, les mécanismes des violences.

Il l’isole, dites « Je te crois ».

Il la dévalorise, dites « Tu as bien fait de m’en parler ».

Il inverse la culpabilité, dites « Tu n’y es pour rien, c’est lui le coupable ».

Il fait peur et menace, dites « La loi est de ton côté ».

Il assure son impunité, dites « Je peux t’aider ».

Ces petites phrases paraissent toutes simples ? Elles font pourtant toute la différence. Souvent, la personne en face de vous les entendra pour la première fois. Pour la première fois, quelqu’un·e l’écoutera sans froncer les sourcils. Pour la première fois, elle n’entendra pas que « quand même, c’est plus compliqué » ou que « les torts sont partagés ».

Ces mots sont inestimables.

En général d’ailleurs, vous allez voir votre interlocutrice vaciller un peu. Comme sous un choc. Le choc d’entendre quelqu’un·e qui la croit, qui ne juge pas, qui soutient.

Que dire à une amie victime de violences qui se confie à vous, par Caroline De Haas
Visuel 1

Retrouvez cette vidéo sur les réseaux sociaux Instagram, Facebook et Twitter.

Numéros utiles : ici sont listées les coordonnées d’associations et de professionnel·les qui assurent de manière sereine et efficace la prise en charge de victimes de violence.

4femmes noire blanche asiat tache
Whatsapp image 2021 02 25 at 09 47 46

📚 Pour commander le livre, vous pouvez allez sur le site Place des libraires (qui vous indique la librairie la plus proche de chez vous où le trouver), la FNAC ou tout autre site en ligne. L’ensemble des droits d’autrice est versé à #NousToutes.

< Retour au sommaire