Enquêtes #NousToutes

Accédez aux résultats des enquêtes #NousToutes

Enquête #NousToutes sur les séances d’éducation à la sexualité

NousToutes a lancé une grande enquête #SexEducationNationale sur les séances d’éducation à la sexualité au collège et au lycée.

Ces séances, obligatoires dans la loi depuis 2001, doivent jouer un rôle dans la prévention des violences sexistes et sexuelles. Le texte de loi pose des objectifs ambitieux en termes de promotion de l’égalité, du respect du corps, du consentement, et de l’information des élèves sur leurs droits (protection contre les violences, respect de leur identité de genre, etc.).

La loi est-elle appliquée ? Pour le savoir, #NousToutes a lancé une enquête nationale. 

Cette enquête met en lumière l’absence quasi-totale d’application de la loi depuis 2001 :

  • Les données montrent qu’en moyenne, seulement 13% du nombre total de séances ont été effectivement réalisées . 
  • Les séances sont généralement focalisées sur des thématiques biologiques, au détriment des questions d’estime de soi, de consentement ou de lutte contre les violences. 
  • La majorité des personnes déclare que ces séances ne les ont pas aidé‧e‧s dans leur vie affective et sexuelle présente et future et n’ont pas servi à prévenir les violences sexistes et sexuelles.

📝 Pour faire appliquer la loi et obtenir une éducation à la sexualité de qualité, une pétition est mise en ligne ici.

Enquête #PasDeLyceeSansEgalite

#NousToutes a réalisé une enquête nationale auprès de 1000 lycées sur la présence de référent‧es égalité, obligatoires depuis 2018.

Résultat : 2 lycées sur 3 n’ont pas de référent‧e égalité.

Enquête #PrendsMaPlainte

Le ministère de l’Intérieur a annoncé début 2021 que “90% des femmes ayant porté plainte en 2020 pour des faits de violences conjugales étaient satisfaites de l’accueil en commissariats et gendarmeries”.

Pour rappel, un rapport du ministère de la Justice publié en 2019 sur les féminicides de 2018 montrait déjà les dysfonctionnement nombreux dans l’accueil des femmes ayant été assassinées ainsi que dans le traitement de leurs plaintes. Magali Blandin, assassinée par son conjoint en février 2021 avait porté plainte en septembre 2020. Sa plainte avait été classée.

Ce chiffre de 90% est donc en total décalage avec la réalité de terrain à laquelle les associations féministes sont confrontées ou avec les témoignages qui se multiplient sur les réseaux sociaux.

Suite à la publication du témoignage d’une internaute, début mars 2021, #NousToutes a lancé un appel à témoignages pour identifier si ce chiffre de 90% correspondait à la réalité.

Enquête Consentement dans les rapports sexuels #JaiPasDitOui

Une enquête sur le consentement dans les rapports hétérosexuels a été lancée par #NousToutes le 7 février 2020 sur les réseaux sociaux. En 10 jours, plus de 100 000 personnes ont répondu.