Manifestation 2022

Samedi 19 novembre 2022, partout en France,
nous manifesterons pour dire STOP aux violences sexistes et sexuelles.

A Paris, départ à 14h place de la République.

Texte d’appel à la manifestation du 19 novembre 2022

Pour que nos vies ne soient plus classées sans suite.
#19novembre

Le collectif #NousToutes et l’ensemble des associations féministes et organisations syndicales signataires de ce texte appellent tou·tes celles et ceux qui veulent en finir avec les violences sexistes et sexuelles à manifester le samedi 19 novembre 2022 à Paris et partout en France. La mobilisation continuera toute la semaine jusqu’au 25 novembre, date de la journée mondiale de lutte contre les violences à l’égard des femmes.

En 2022, les violences sexistes et sexuelles restent massives. Elles abîment et parfois brisent la vie de millions de femmes, de personnes LGBTQIA+, d’enfants, de familles. Face à cette réalité, une prise de conscience collective a eu lieu. Mais elle n’est pas suffisante. Alors qu’il est maintenant devenu évident que le président de la République et ses gouvernements sont en décalage avec les attentes de la société sur ces questions et ne mènent pas de politiques publiques adaptées à l’enjeu, nous appelons la société toute entière à se mobiliser, dans chaque ville, chaque école, chaque université, chaque établissement de santé, chaque entreprise, chaque parti politique, et sur les réseaux sociaux.

Les violences sexistes et sexuelles surviennent partout, et tout le temps. Elles trouvent racine dans le patriarcat et se situent aussi, souvent, au croisement d’autres discriminations racistes, classistes, validistes, psychophobes, LGBTQIA+phobes, sérophobes, grossophobes, âgistes, islamophobes, antisémites, xénophobes, etc.

Nous serons dans la rue le 19 novembre pour dénoncer des réalités insupportables, que tou·tes doivent connaître. Quand 225 000 femmes sont victimes de la violence de leur conjoint ou ex-conjoint chaque année, quand un tiers des femmes sont victimes de harcèlement sexuel au travail, quand 80 % des femmes handicapées sont victimes de violences, quand 85 % des personnes trans ont déjà subi un acte transphobe, quand 69 % des femmes racisées sont victimes de propos discriminants au travail, quand les femmes grosses ont 4 fois plus de risque d’être discriminées au travail, quand 6,7 millions de français·es ont subi l’inceste, quand des patient·es sont violé·es dans cabinets gynécologiques ou des maternités, nous n’avons pas le choix ! Nous appelons toute la société à nous rejoindre.

Nous manifesterons pour porter la voix de celles qui ne peuvent plus parler, la voix des 700 femmes assassinées sous la présidence d’Emmanuel Macron, et de toutes celles qui l’ont été sous les gouvernements précédents. Nous manifesterons aussi pour crier notre colère face au fonctionnement défaillant des institutions, notamment de la justice et de la police.

Alors que les discours publics incitent les victimes à parler et dénoncer les violences sexuelles subies, des personnages politiques de premier rang prennent la parole pour défendre haut et fort les agresseurs, y compris lorsqu’ils ont été condamnés, envoyant un signal d’impunité à toute la société. Aujourd’hui des hommes puissants, connus, accusés de viol, instrumentalisent la justice pour attaquer leurs victimes à travers des procès-bâillon avec pour seul but de faire peur et de réduire les victimes au silence.

Lorsque les victimes portent plainte ou saisissent la justice pour faire valoir leurs droits, les institutions rejettent massivement leur parole. Aux violences dénoncées s’ajoute la violence institutionnelle. Absence d’enquêtes, blâme des victimes, discrédit de la parole des enfants, déqualification des viols, classements sans suite, peines dérisoires. Partout en France, tous les jours, des milliers de victimes de ces violences masculines entendent leur parole niée ou décrédibilisée, se voient humiliées et attaquées.

Lorsque nous, mouvements féministes, portons dans le débat public des violences que les institutions refusent de traiter, le Président de la République parle de tribunal médiatique et d’inquisition, et appelle à « laisser la justice faire son travail ».

Son travail ? Les chiffres sont sans appel : 80 % des plaintes pour violences au sein du couple sont classées sans suite ; 65 % des victimes de féminicides avaient saisi les forces de l’ordre ou la justice ; 2 victimes sur 3 font état d’une mauvaise prise en charge lorsqu’elles veulent porter plainte ; 90 % des plaintes pour harcèlement sexuel au travail sont classées sans suite ; seulement 0,6 % des viols sont condamnés ; 92 % des enfants qui parlent des violences sexuelles ne sont pas protégé·es.

Nous manifesterons pour crier que NON, la justice et la police françaises ne font pas leur travail ! Il est temps que l’ensemble de la société et les pouvoirs publics regardent en face cette situation, qui ne relève pas de dysfonctionnements ponctuels, mais d’un système qui reproduit les mécanismes de violences et de domination qu’il est censé combattre.

Nous serons dans la rue le 19 novembre pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles au travail et l’inaction des employeurs, qui silencient et discréditent la parole des victimes, minimisent les faits, refusent d’enquêter. Chaque jour en France plus de 20 viols ou tentatives de viols ont lieu sur le lieu de travail. Il est urgent de généraliser les plans de prévention au travail. Tout comme il est urgent de protéger les victimes de violences conjugales par de nouveaux droits au travail tels que l’interdiction de licenciement, les journées d’absence rémunérées, le droit prioritaire à la mobilité géographique ou fonctionnelle.

Le 19 novembre, créons ensemble un raz-de-marée dans la rue pour crier notre colère, et porter l’urgence de protéger les victimes et garantir à chacun·e son droit fondamental de vivre à l’abri des violences.

Poings leves ensemble

Le 19 novembre, partout en France,
manifestons ensemble pour dire STOP.

Comment participer ?

Déjà, vous pouvez en parler au maximum de gens autour de vous. Rien que de partager nos publications, c’est utile !
Si vous avez l’envie et la possibilité de faire plus, génial ! Il y a plein de façons de participer. Vous trouverez ci-dessous plusieurs idées, choisissez ce qui vous convient !

Donner

Nous avons besoin de vous pour financer la manifestation !

Toutes les informations sur l’utilisation de la cagnotte sont à retrouver directement sur la page HelloAsso.

4femmes donner
2 manifestantes

Venir

Trouvez la manifestation la plus proche de chez vous !

La carte sera mise à jour au fur et à mesure de l’organisation. Rapprochez-vous de votre comité local pour connaître rapidement les dernières informations.

Aider

Tous les comités locaux sont à la recherche de volontaires pour que les manifestations se déroulent dans les meilleures conditions.

Plusieurs groupes seront constitués : le service d’ordre, l’équipe de secourisme et les missions d’organisation générale qui seront réparties le jour J (distribuer le matériel, encadrer les cortèges, réguler le rythme…).

Ecriture pancartes

Les actions en complément de la manifestation

Inscrivez-vous sur le formulaire dédié :

Découvrez certaines des actions qui sont organisées, ou récupérez des ressources en parcourant les vignettes ci-dessous :

Pancarte justice defaillante

Cagnotte manifestation

octobre et novembre 2022

Où : En ligne

💸 1, 2 ou 10 euros : on a besoin d’argent pour imprimer des flyers et des pancartes, louer des camions sono, payer des traducteur·ices LSF… Contribuez à la cagnotte et partagez-la autour de vous
Je me lance
Autocollant manifestations 19 11 2022

Quiz de rue

octobre et novembre 2022

Où : Partout en France

Allez à la rencontre des gens dans des lieux stratégiques et proposez-leur de répondre à des questions sur les violences sexistes et sexuelles.
Je me lance
Manif 2022 visuel 08

Action affichage

octobre et novembre 2022

Où : Partout en France

Proposez dans des endroits fréquentés d’installer les affiches pour sensibiliser au sujet des violences sexistes et sexuelles, faire connaître #NousToutes et appeller à manifester le 19 novembre.
Je découvre
Groupe de quatre femmes

Flash mob chorale

octobre et novembre 2022

Où : Partout en France

Organisez une mobilisation éclair le temps de chanter quelques titres féministes tout en distribuant les flyers d’infos sur la manifestation.
Je découvre
Femme en train de crier, un hygiaphone à la main

Lecture de rue

octobre et novembre 2022

Où : Partout en France

Occupez l’espace public en partageant à voix haute des textes d’auteurices d’hier et d’aujourd’hui.
Je découvre

Le kit de communication

À coller, distribuer, afficher, partager… pour rappeler les chiffres, les numéros utiles et appeler à manifester !

📲

Tout le matériel pour communiquer sur les RS est téléchargeable ici (tweets, stories…)

8 visuels à partager

Manif 2022 visuel 01
Manif 2022 visuel 02
Manif 2022 visuel 03
Manif 2022 visuel 04
Manif 2022 visuel 05
Manif 2022 visuel 06
Manif 2022 visuel 07
Manif 2022 visuel 08

1 flyer à imprimer

Flyer recto
Flyer verso

8 affiches à imprimer

Manif 2022 affiche web 03
Manif 2022 affiche 06
Manif 2022 affiche web 04
Manif 2022 affiche 08
Manif 2022 affiche web 01
Manif 2022 affiche 02
Manif 2022 affiche web 02
Manif 2022 affiche 04

8 pancartes à imprimer

Pancarte 2022 0 6 pourcent
0,6% des violeurs condamnés #rasleviol
Pancarte 2022 classées sans suite
Pour que nos vies ne soient plus classées sans suite
Pancarte 2022 consentement
Le consentement ça s’apprend
Pancarte 2022 enfants
Inceste, pédocriminalité. Agresseurs impunis. Enfants non-protégés
Pancarte 2022 ensemble
Ensemble contre les violences de genre
Pancarte 2022 impunité
Qui sème l’impunité récolte la colère.
Pancarte 2022 je te crois
Croire les victimes sauve des vies #jetecrois
Pancarte 2022 pib
0,1% du PIB, c’est trop demander ? 2 milliards contre les violences sexistes et sexuelles
Mains portable tel pc 1200x800px

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir toute notre actualité

Infos pratiques et accessibilité

Parce que tout le monde a sa place dans la lutte, des espaces dédiés sont réservés au sein des cortèges.

Chaque comité local organise selon ses capacités des espaces calmes, en non-mixité et/ou familles. Contactez-les directement pour savoir ce qu’iels ont prévu de mettre en place pour vous.

Accès et espaces calmes

Pour faciliter votre venue à la manifestation plusieurs services sont proposés selon les villes et le nombre de volontaires :

Pour venir/repartir :

  • Un service de transport adapté pour les personnes ne pouvant se déplacer via un moyen de locomotion personnel ou les transports en commun. Sur demande, les véhicules chargés des transports seront adaptés aux personnes à mobilité réduite.
  • La possibilité d’être accompagné‧e par un‧e bénévole durant ces trajets, que ça soit via le service de transport proposé par #NousToutes ou via les transports en commun

Au sein de la manifestation :

  • La possibilité de demander à être accompagné·e par un‧e volontaire pendant la manifestation, que ça soit dans le cortège calme ou hors cortège
  • Un cortège calme (où il sera demandé de porter un masque) encadré par des volontaires, à distance des camions sono pour les personnes souhaitant manifester à l’écart du bruit et de la foule
  • À disposition dans le cortège des bouteilles d’eau, des boules quies, des petits trucs à manger
  • Un véhicule TPMR pouvant accueillir plusieurs personnes accompagne le cortège afin de pouvoir s’y reposer ou s’y isoler si besoin
  • Les volontaires qui encadrent le cortège sont aussi disponibles pour répondre aux demandes de toutes et tous
  • Pour garantir la santé de toutes et tous, nous organisons un cortège réservé aux personnes souhaitant manifester en étant masquées et en étant entourées exclusivement de personnes portant un masque.
  • Les emplacements de toilettes accessibles sur le parcours seront repérés par les volontaires avant la manifestation

Arrivée de la manifestation

Des interprètes en langue des signes française (LSF) seront présentes pour traduire les discours à la fin de la manifestations

En marge de la manifestation

Un service gratuit de garde d’enfant est proposé pour rendre les espaces militants plus accueillants pour les parents et les enfants et ados (à Paris, inscription auprès de la bulle IDF bulleIDF@protonmail.com)

Tous ces services sont indépendants les uns des autres et vous êtes libres de faire votre choix en fonction de vos envies et besoins.

Espace en mixité choisie

Un cortège en mixité choisie sera organisé à destination des personnes souhaitant manifester sans hommes cisgenre.

Le cortège sera entouré par une chaine humaine de volontaires qui s’assureront également de garder les journalistes et photographes à l’écart du cortège.

Espace familles

Vous pouvez rejoindre un zone familliale, c’est-à-dire un espace au sein du cortège qui sera délimité.

Des volontaires vous accompagneront tout au long du parcours, éviteront que des personnes n’entrent à l’intérieur de la zone, et/ou faciliteront vos déplacements.

Le kit de la manifestation

C’est votre première manifestation ?
Vous vous demandez comment cela se déroule ?

Retrouvez tous les conseils dans notre guide pratique
pour manifester sereinement et préparer chants et slogans.

Calin geant